Archives du mot-clé zero déchet

Pas à pas pour réduire au maximum nos déchets

 

Je crois que s’il y a bien quelque chose que je voudrais réussir à transmettre à Lino, c’est qu’il fasse attention à notre planète … qu’il comprenne à quel point il est important de la préserver s’il veut vouloir encore en profiter longtemps, lui … puis ses enfants, petits-enfants , arrières petits-enfants …

Bref, je crois qu’il est très très important d’arrêter de consommer à outrance, d’arrêter de consommer du jetable, d’arrêter d’acheter, acheter, acheter …sans réfléchir si on en a VRAIMENT besoin de tel ou tel produit.

Dimanche, lorsque nous avons préparé notre pique nique au lac avec les copains, nous avons cherché ensemble des produits lavables: interdiction de mettre dans notre panier  du jetable. C’était un bon jeu …et nous avons réussi! Nous n’avons même pas eu besoin de papier aluminium ou autre pour entourer nos sandwiches: nous les avons emballé avec du papier réutilisable à la cire d’abeille, trouvé sur la boutique en Ligne ZOESSENTIELS (ici).

IMG_5436

Je vous en ai d’ailleurs déjà parlé plusieurs fois en insta-stories pour vous montrer en vidéo leur efficacité. Je suis honnêtement bluffé par ces emballages à la cire d’abeille. Car en plus d’être réutilisable, il conserve vraiment beaucoup beaucoup mieux nos aliments. Ainsi grâce à ces emballages, j’ai pu conserver un citron entamé pendant plusieurs semaines, sans qu’il ne se dessèche.

Je conserve aussi nos morceaux de pains dans ces emballages: et fini le pain tout dur le lendemain … 🙂

Bref, le top contre le gaspillage!

Pour continuer dans cette optique du zéro déchet, nous sommes passés au nettoyeur d’oreilles en bois (ici):une petite tige en bambou qui remplace le coton tige . J’ai tout de suie été séduite par cet objet tout simple mais qui va permettre d’éliminer tellement de déchet que l’on arrive pas à filtrer et que l’on retrouve de ce fait beaucoup trop souvent dans nos mers et océans.

J’ai encore beaucoup à faire en matière de zéro déchet, certains pas me paraissent beaucoup plus faciles à faire que d’autres. J’ai déjà adopté quelques gestes et j’en suis fière: comme les produits d’entretien maison (je vous en avais d’ailleurs déjà parlé ICI), les gourdes lavables pour les compotes, la cup menstruelle, lingettes lavables (ici) aussi bien pour lino que pour moi …

IMG_5434

Depuis quelques jours, j’ai aussi remplace mon déo par un déo solide (ici)  , ça fait un moment que je fais attention de ne plus utiliser de déodorant au sel d’aluminium, mais coté zéro déchet, il restait tout de même l’emballage … du coup je me suis lancée avec cette petite boule fabriquée en bretagne sans huile de palme, sans sel d’aluminium, sans conservateur, sans phtalate, sans paraben…bref 100% naturel. Et son emballage biodégradable et compostable … qui dit mieux??

Je pense maintenant me lancer dans le solide : shampooing solide(ici) , dentifrice solide (ici) … je vous viendrai vous en reparler dés que ça sera fait 🙂

Et vous? vous en etes où avec le « zéro déchet »?

Si vous avez envie de vous y mettre tout doucement, je vous conseille vivement d’aller  faire un tour sur le site zoEssentiels (ICI) . Vous y trouverez des produits faits en France, des idées pour passer au zéro déchet, un blog qui peut aussi vous aider …

Chaque geste compte et je suis certaine que nous pouvons faire changer les choses si chacun(e), à notre échelle, nous modifions nos habitudes de consommation. Notre planète est fragile et si ce n’est pas nous qui faisons attention à elle, ce ne sont pas nos arrières arrières petits enfants qui vont en pâtir, mais bel et bien nos propres enfants … et on ne pourra pas dire qu’on n’étais pas au courant …. alors bougeons nous les fesses et faisons en sorte de leur offrir un bel avenir …

 

Publicités

Trop fière de ce nouveau pas vers le zéro déchet!

Je vous avais parlé ici il y a quelques temps de ma fierté d’avoir enfin mis un terme au tampon périodique , cependant pour la nuit, le début et fin de cycle, je continuais d’utiliser des serviettes hygiéniques classiques.

A chaque cycle, j’avais de plus en plus de mal à les utiliser sachant qu’elles renferment plusieurs substances hautement dangereuses pour la santé … il y a quelques jours encore je lisais qu’elles renfermaient des perturbateurs endocriniens, des substances  cancérigènes …  et je m’en voulais une fois de plus de ne pas être passée à un produit « propre ».

IMG_4969

Et puis j’ai découvert Plim protection (ici), grâce à leur compte instagram (ici) : et j’ai passé pas mal de temps sur leur e-shop notamment dans leur rubrique « cycle menstruel » (ici). L’offre est tellement complète que je savais que j’allais trouver ce qui allait m’aider à arrêter complètement avec les produits classiques et penser enfin au lavable!

IMG_4967

J’ai donc décidé de tester des serviettes hygiéniques lavables (ici) . Comme je compte les utiliser essentiellement la nuit, j’ai choisi deux modèles flux abondants (ici) et moyen (ici).

J’avais déjà entendu parler de ce genre de produits mais je n’avais osé sauter le pas! Pourquoi? Peut être parce qu’au fond de moi, je trouvais que c’était sale? … que c’était plus simple d’utiliser un produit jetable! Mais ces derniers temps, je n’en pouvais tellement plus d’utiliser du jetable, non seulement à cause de leurs substances toxiques pour mon corps (comme je vous le disais plus haut) mais aussi parce que j’essai de réduire au maximum nos déchets et que continuer à utiliser ce genre de produit m’est devenu impossible (tout comme utiliser des serviettes de tables à papier par exemple! … mais ce n’est pas le sujet du jour hein 🙂 ) . Et puis, moi qui ne me suis pas posée la question lorsqu’il s’agissait de laver les couches de Lino, j’en ai eu marre de mes propres préjugés …

J’ai donc sauté le pas et j’en suis ravie: pas de fuite, facilité d’utilisation +++, lavage à la main ou en machine à 40 degrés: bref le top!

Mais je suis sûre que vous devez être nombreuses vous aussi à utiliser des serviettes lavables ! En revanche, je n’avais jamais entendu parler de ce produit que j’ai eu tout de suite envie d’essayer: « la culotte menstruelle » (ici) : une culotte qui intègre une protection hygiénique pour les règles. Cette culotte est 100% saine, en coton bio et fabriquée en France. Ces culottes absorbantes fonctionnent grâce un noyau absorbant en coton bio, elles sont anti fuite mais aussi anti odeur et anti humidité grâce à une membrane spéciale  qui évite toute macération.

IMG_4971

J’ai choisi le modèle brésilien noir (ici) et honnêtement je pensais recevoir une culotte du style couche culotte avec une « bonne » épaisseur au niveau de l’entrejambe… mais pas du tout!! Cette culotte est carrément révolutionnaire et je regrette vraiment de ne pas l’avoir découverte plus tot !! Elle était LE produit idéal selon moi pour le début et fin de règles.

Mais ne pouvant pas utiliser la cup ce mois ci, j’ai décidé de la tester en journée, j’étais à la maison pour pouvoir la remplacer par une serviette hygiénique lavable lorsqu’elle serait sâle… Moi qui ne supporte pas d’avoir la sensation humide dans la culotte, j’avais peur qu’en gardant cette culotte, je ne me sentirai pas au sec très longtemps et que je devrai vite la changer. MAIS pas du tout! Cette culotte est vraiment révolutionnaire: aucune sensation d’humidité mais aucune odeur non plus … alors qu’honnêtement lorsqu’on porte des serviettes classiques, l’odeur ressort très vite non?

Même si ça fait longtemps que j’aurai pu le faire, je suis fière de moi d’avoir enfin terminé le jetable et d’être passée à 100% dans le zéro déchet dans ce domaine.

Si vous êtes septiques, si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser ici ou sur instagram j’y répondrai avec plaisir car j’espère de tout coeur que nous, les femmes, nous  réussiront à réduire au maximum nos déchets mensuel.

PS: Suite à vos nombreuses questions sous ma dernière photo sur instagram (ici) , je reviens ici vous apporter quelques précisions sur la culotte menstruelle : au cas où vous ne l’aurez pas compris: je suis conquise à 200% par cette découverte qui est pour moi un petite révolution! je suis d’ailleurs sur le site plim (ici) en train de regarder quelle sera la prochaine couleur que je vais commander 🙂 .

Côté entretien, c’est hyper pratique: je fais d’abord tremper mes serviettes lavables et culotte menstruelles dans de l’eau froide (j’ai toujours entendu que c’était plus efficace pour faire partir les traces de sang!), une fois qu’elles ont pris un bon bain d’eau froide, soit je les passe en machine à 40 degrés soit je les lave à la main au savon de marseille si je n’ai pas de machine à faire … et elles sèchent rapidement ce qui me permet de tourner sans être en panne. Pour ce cycle: je m’en suis donc sortie avec ces 2 serviettes et cette culotte … pour l’avenir je pense commander au moins un modele de chaque en plus afin d’être vraiment à l’aise.

Certaines d’entre vous m’ont dit qu’elles étaient « dégoutées » par l’idée du sang. Honnêtement, le fait que ce soit des protections lavables ne vous met pas plus en contact avec le sang lorsque vous les portez … le seul moment où vous allez voir du sang c’est lorsque vous allez les faire tremper mais si vous ne voulez pas le toucher: il suffit de remplir une bassine d’eau et d’y « jeter » vos serviettes et culottes …et puis je ne sais même pas si le « trempage » est obligatoire? vous pouvez peut être les mettre directement en machine? Personnellement, la vue du sang ne me dérange pas … mais pour celles que ça dégoute, je suis certaine que si vous pensez à tous les produits chimiques que ça évitera de mettre en contact avec votre corps, ça vous aidera à passer outre ce dégout 😉 .

 

Ma découverte révolutionnaire

IMG_1967

Il y a 3 mois, je vous faisais un petit retour de courses en insta stories vous disant que je cherchais un remplaçant à mes serviettes périodiques et tampons. J’en avais marre de connaitre leur composition plus que douteuse mais je ne savais pas trop vers quoi aller …

Et, contre toute attente, vous avez été très nombreuses à me conseiller la coupe menstruelle (ici). J’ai reçu des centaines et des centaines de messages privés et aucune d’entre vous me l’a déconseillé … J’avoue que j’ai même eu honte car certaines l’utilisent depuis 10 ans!! Moi qui me veux attentive à l’environnement, qui fabrique nos produits ménager, qui a utilisé des couches et lingettes lavables pour Lino, moi qui fréquente les magasins bio  … moi qui savais éperdument depuis des années que les industriels utilisent des composants totalement néfastes pour la santé dans la composition des serviettes périodiques et tampons … POURQUOI ai je attendu autant de temps pour sauter le pas??? je ne sais pas!

Mais ce que je sais maintenant, maintenant que je l’ai essayé pendant 2 cycles, maintenant que je suis allée courir avec et que j’ai même suivi mon cours de gym de folie  avec … c’est que je me sens vraiment dans l’obligation de venir vous faire un retour ici. De venir prendre le temps de vous expliquer comment ça fonctionne , de répondre à vos questions si vous en avez … car je crois que toutes celles qui l’essaieront, l’adopteront …

Et ça me consolera un peu d’avoir perdu tout ce temps, si j’en aide certaines à se convertir 😉 !

Outre le côté purement écologique d’un produit lavable,  je vais commencer par un point qui ne peut laisser personne indifférent : les économies! J’ai choisi ma coupe menstruelle chez Les tendances d’Emma (ici) , elle coute 16,90 euros  … en fonction des marques que vous utilisez et de votre flux, je pense qu’au maximum au bout de 3 cycles vous l’aurez donc amorti!

Lorsque je l’ai choisi, j’ai hésité un peu entre les 2 tailles: grande ou petite. La grande est conseillée au femme ayant déjà eu un enfant, qui ont des règles très abondantes … j’ai déjà eu un enfant … mais j’ai des règles peu abondantes! J’ai donc demandé conseil à plusieurs d’entre vous, au pro qui m’ont coaché pendant ce moment révolutionnaire pour moi … et j’ai choisi la grande! Je n’ai jamais vu le petit modèle, je ne sais donc pas s’il y a une grosse différence entre les 2 … mais je peux vous dire que le grand modèle est parfait ! A titre de comparaison je prenais des tampons de taille « normal » avant.

Lorsque je l’ai reçu, je vous avoue avoir rigolé! Je l’ai trouvé bien grosse et plus rigide que ce que je ne l’imaginais … mais j’ai continué à vous faire confiance. Certaines m’avaient dit que la première application était un peu compliquée et qu’il y avait plusieurs vidéos sur youtube qui expliquaient bien comment faire. Finalement le papier joint et les quelques conseils que vous m’aviez donné m’ont suffit. La première fois, je l’ai mise dans la douche, en position accroupi … et je ne l’ai changé que lorsque j’étais à la maison. TOUT s’est bien passé: aucune gêne, aucune fuite : bref tout ce qu’on demande à ce genre de produit non??

Le lendemain, je me suis lancée: je suis allée suivre ma séance de gym avec! Et je vous assure qu’on ne reste pas souvent sans bouger … pourtant au bout de 2h: RIEN n’avait bougé 🙂 .

Pour ce premier cycle, je pensais  faire les changements qu’à la maison mais finalement j’ai été amené à la vider ailleurs et tout s’est fait sans aucun problème! Je crois qu’il est préconisé de la changer tous les 4 heures maximum, quand je suis à la maison j’aime bien le faire plus souvent mais il m’est aussi arrivé de la garder un peu plus lorsque j’étais à l’extérieur . Il faut simplement  avoir un lavabo et du savon : se laver les mains avant de la retirer, puis vider le sang dans le lavabo, nettoyer la coupe à l’eau … puis la replacer! Autant vous dire que ça prend autant de temps que d’enlever une serviette, la rouler dans l’emballage, faire attention de ne pas faire tomber la nouvelle pendant ce temps puis replacer la nouvelle non?

Bref, je crois que vous m’avez comprise : je fait maintenant partie de la team coupe menstruelle, et ce n’est pas prêt de changer!!

PS: je sais qu’il existe plusieurs marques qui la propose. Je vous conseille de ne pas la choisir à la légère, elles ne sont pas toutes d’aussi bonne qualité que celle de chez les tendances d’Emma (ici)car pour le moment il n’existe aucune législation sur ce produit!! Celle que j’ai choisi est fabriquée en France, par une entreprise qui fabrique du matériel médical en silicone … le top en la matière je pense …

PS: je ne vous ai pas fait de photo de ma coupe menstruelle mais de moi en train de la porter … et avec le sourire 🙂

Alors??? j’ai réussi à vous convertir???

 

Mes produits fait maison …

Suite à ma storie d’hier sur instagram, j’ai eu de nombreuses demandes concernant « mes recettes » de produits d’entretien. Je viens donc vous les donner en détail ici MAIS je tiens à préciser que je n’en ai inventé aucune! Je les ai toutes trouvé sur internet. J’ai testé différentes recettes mais toutes ne m’ont pas convaincu. Voici donc mes préférées :

  • nettoyant sol

100 gr bicarbonate de soude (ici)  OU 100 ml de vinaigre blanc (ici),

3 cuillère à soupe de savon noir liquide (ici)

30 gouttes d’huile essentielle (je choisis le tee trea (ici) ou la lavande mais vous pouvez en choisir d’autres comme le citron ou le thym par exemple).

Mélanger ces ingrédient dans l’ordre. Personnellement je préfère stocker mes produits d’entretien dans des bouteilles en verre (ici) sur lesquelles j’ai mis des bouchons verseur. Pour le produit sol, il suffit de mettre l’équivalent de 2 bouchons de bouteille d’eau minérale dans un seau d’eau chaude … et le tour est joué 🙂

  • nettoyant ménager (pour la cuisine et la salle de bain):

2 cuillères à soupe bicarbonate de soude,

1 litre d’eau chaude,

1 cuillère à soupe vinaigre blanc (facultatif)

30 gouttes huiles essentielles (pour moi toujours tea tree mais là aussi vous pouvez en choisir une autre).

Mélanger les ingrédient dans l’ordre dans un bocal en verre puis lorsqu’il a refroidi le transvaser dans un bouteille avec un spray (c’est plus pratique au quotidien 😉 ).

  • lessive:

1 verre de savon noir liquide,

1/2 verre de bicarbonate de soude ou de vinaigre blanc (je préfère le vinaigre),

1/4 de  verre de cristaux de soude,

4 verres d’eau tiède,

10 gouttes d’huile essentielle (toujours tea tree pour moi)

Mélanger le tout dans l’ordre . je conserve ce mélange dans le même type de bouteille que mon produit pour le sol: en verre avec bouchon verseur et j’en mets l’équivalent d’un bouchon (de bouteille d’eau minérale donc très peu) dans le compartiment réservée à la lessive de ma machine à laver

  • gel WC (au quotidien je n’utilise que du vinaigre blanc):

250 ml vinaigre blanc,

300 ml eau tiede,

2 gramme de gélifiant (agar agar ou gomme de guar)

15 gouttes huile essentielle tea tree

Porter à ébullition l’eau et l’agar agar pendant 2 minutes, hors du feu ajouter le vinaigre, remuer et ajouter les huiles essentielles. Faire refroidir et transvaser dans une bouteille avec un spray ou un ancien flacon de « canard wc ».

  • pastilles lave vaisselle : j’ai trouvé une recette qui a l’air pas mal MAIS je ne l’ai jamais testé:

800g cristaux de soude,

200g acide citrique,

300g sel fin

Mélanger tous les ingrédients et mettre dans un bocal. Verser la même dose que votre produit habituel dans le bac réservé à cela de votre lave vaisselle et ne pas oublier du vinaigre blanc pur dans le bac de rinçage.

Concernant le produit vaisselle, je n’ai toujours pas trouvé de liquide fait maison qui me convienne du coup, j’utilise le kit trouvé chez Zoessentiels (ici) :  du savon de marseille, une brosse vaisselle en fibre d’agave et une brosse casserole fibre pour vos fonds de casseroles en fonte, en inox. Et c’est TOUT! La vaisselle ressort IMPECCABLE!

Ma petite touche perso: pendant la saison des oranges et clementines, je fais macérer des écorces dans du vinaigre blanc pendant 2 semaines puis je verse quelques gouttes de ce mélange dans tous mes produits ménager …

Si de votre côté, vous avez de bonnes recettes; je suis preneuse 🙂  MERCI !!

 

Mon retour aux couches lavables

 

IMG_0223

IMG_9127

Comme je vous l’avais dit ici et sur instagram, nous avons fait quelques infidélités aux couches lavables cet hiver …car la pluie ne nous a pas épargné …mais surtout parce que je me suis laissée gagner par la facilité en commandant des couches jetables (certes bio mais jetables tout de même!)   … Puis je suis tombée sur cet article (qui a fait le tour de tous les réseaux sociaux et autre) dénonçant tous les produits toxiques contenus dans les couches jetables et je m’en suis voulue de mettre tous les jours (et nuits) les fesses de mon bébé chat en contact avec ces substances si nocives … Alors même si le temps n’est pas tous les jours au beau fixe, même si je n’ai pas de sèche linge et que mes radiateurs se transforment régulièrement en arbre à couches (lavables), je suis fière tous les jours de (re)mettre les fesses de mon bébé chat dans ses jolies petites Applecheeks évolutives que je lui mettais déjà l’année dernière (comme je vous le racontais dans cet article) .

image

D’ailleurs, vous me demandez régulièrement sur instagram des infos sur les couches lavables , j’y réponds à chaque fois avec plaisir et de mon mieux …mais si vous voulez des conseils de pro, n’hésitez pas à aller jeter un oeil sur ce guide des couches lavables, je pense que vous y trouverez toutes vos réponses.

Pour ma part, comme vous le savez (depuis le temps que je vous le rabâche),  j’ai un gros faible pour les Applecheeks  …et si vous aussi vous avez envie de franchir le cap, c’est le moment d’essayer : elles sont en promo sur Maman naturelle !!

Le petit look « zéro waste »

img_0563

img_0565

img_0566

img_0569

A la maison, comme dans de nombreux foyers je pense, on fait de notre mieux pour préserver notre environnement, pour offrir à Lino (et à tous ses copains et copines :)) une planète pas trop trop « dégueue ». Alors, on mange bio, on fait attention à nos produits d’entretien, on met nos déchets organiques dans notre composteur, on ne fait pas couler l’eau pour rien, on s’applique à éteindre les lumières quand on est pas dans la pièce (et franchement c’est pas aussi simple que ça!) …et côté vêtements : on se tourne vers ceux de « seconde main ».

img_0517

img_0524

Personnellement, j’achète et revends mes vêtements sur ebay ou le bon coin depuis des années et depuis que Lino est né, je me suis également mise aux vide dressings sur instagram! (j’ai d’ailleurs crée un compte (@vdlinoetmarie) où je vends les vêtements de Lino devenus trop petits …Et un peu des miens aussi (quand j’ai le temps de faire des photos :)!

fullsizerender-10

Et puis j’ai récemment découvert Comptoir des Kids grâce à instagram  : c’est une boutique en ligne spécialisée dans l’achat et la vente de vêtements d’occasion pour enfant de 0 à 10 ans. On y trouve des petits vêtements en super état et à petits prix … Pour tester: j’ai choisi un petit ensemble gris : un sweat Zara et un petit leggings Kiabi côtelé . J’en suis ravie: tout est en super état et ils sont hyper rapides.

img_0545

img_0550

Ils ont également un espace vente : ils rachètent les vêtements (j’ai même vu qu’ils prennent les frais de port à leur charge) et s’occupent ensuite de la revente … pour celles qui n’ont pas le temps (ou l’envie) de faire les photos, les colis et s’occuper des envois des vêtements de leur loulou devenus trop petits …

Je profite de cet article pour vous parler également d’une association parents/ enfants que je viens de connaitre grâce à instagram: @lesptitsloupsbyidp , elle a pour but de briser l’isolement et organise des ateliers d’éveil gratuits . Ils sont en Loire Atlantique et organisent un vide dressing pour enfants  …ça devrait intéresser celles qui sont dans le coin!