Archives pour la catégorie PAS TOUJOURS FACILE !

La parentalité positive pas toujours facile!

J’ai envie aujourd’hui de prendre le temps de venir discuter avec vous de la parentalité positive. Quand Lino était tout petit, je vous parlais régulièrement de mes lectures sur ce sujet qui m’ont vraiment aidé. Comme vous êtes régulièrement nombreuses à me demander des infos la dessus, j’ai voulu commencer cet article par un petit récapitulatif. Je pense que retourner lire ce que je vous écrivais à l’époque où nous avons rencontré différents « problèmes » avec lino vous apportera mes réponses concrètes du moment … avec le temps et l’évolution de Lino, j’ai un peu oublié les détails 😉 … et je vous avoue que je vais en profiter pour me replonger dans les photos de l’époque: j’adore!

  • En février 2017, Lino avait 15 mois, je vous écrivais: STOP AU NON (lien ICI) : la façon d’indiquer les choses interdites pour que le cerveau de nos petits coeurs comprenne .
  • A cette époque, j’ai enchainé sur : COMPRENDRE LES CRISES (lien ICI) …pas de caprice mais des crises de colère puis la seconde partie ICI
  • cris, tapes, pleurs … lien ICI
  • LA phase d’opposition (lien ICI)
  • Comprendre les émotions (lien ICI)
  • Apprendre à encourager (lien ICI) : Cet article m’a fait complètement changer mon vocabulaire avec Lino!
  • l’éducation positive et le regard des autres (lien ICI)

Je m’aperçois que ce dernier article (sur le regard des autres) est un joli lien pour venir vous parler de ce qui me tient à coeur aujourd’hui … Comme je vous le disais ICI  décider de choisir l’éducation positive pour son enfant, ne signifie pas avoir un enfant toujours souriant, calme, d’accord avec nos propositions et à l’écoute de tous nos conseils … au contraire même!

IMG_9656

Décider de donner une place en tant que personne à son enfant, au même niveau que celle d’un adulte n’est pas toujours facile à vivre au quotidien . Le fait de ne pas rabaisser son enfant, de le laisser s’exprimer, d’essayer de trouver les mots pour qu’il comprenne le message qu’on veut lui faire passer … sans s’énerver est parfois très très très fatiguant pour le(s) parent(s). Cette  fatigue peut même entrainer des tensions au sein d’un couple, l’un des deux parents ayant parfois envie d’assoir son autorité pour faire « obéir » son enfant ! (je déteste ce terme … j’ai l’impression qu’on parle du dressage d’un animal!).

 

Bref, même chez nous la vie n’est pas toujours rose (contrairement à ce que certaines d’entre vous pensent lorsqu’elles m’envoient des messages me disant qu’elles me trouvent géniale et qu’elles complexent!!!!)… Pourtant Lino n’est pas toujours d’accord avec nous et il sait très bien nous le montrer … alors même si pour moi la bienveillance est vraiment primordiale pour l’épanouissement d’un enfant, même si je fais tout pour faire passer mes messages de façon positive … il m’arrive parfois de perdre patience, par manque de sommeil, par fatigue … je suis un être humain comme vous, et moi aussi je craque parfois. Dernièrement, nous avons mis des plantes vertes à l’intérieur de notre maison et un copain nous a donné un petit avocatier. Je pense que le fait qu’on voit le noyau attire Lino, dès le premier jour il l’a déterré alors qu’il était avec son papa qui lui avait dit qu’il fallait le laisser en terre. Nous lui avons expliqué plusieurs fois calmement puis le lendemain, c’était plus fort que lui … il a recommencé … J’étais seule avec lui et j’ai crié! (même si ça n’a duré que 3 secondes, je m’en veux encore!). J’ai vite retrouvé mes esprits, mis des mots sur mes émotions … puis j’ai essayé de trouver une autre explication,  nous étions en plein dans le respect de l’autre (lino adore que je lui lise les règles des écoles Montessori du livre de Sylvie Desclaibes: « MONTESSORI partout et pour tous », alors j’ai sauté sur l’occasion et je lui ai dit que tous les êtres vivants avaient droit au respect, les personnes, les animaux … mais aussi les plantes et que si on coupait leurs racines, qu’elles ne pourraient plus vivre. … Je crois que le message a été compris: il n’y touche plus!

 

Choisir cette éducation n’apporte certainement pas les résultats immédiatement car nous ne sommes pas en train de créer des petits soldats, c’est certes parfois très fatiguant pour nous mais vous verrez dans quelques années les merveilleuses personnes que nos enfants seront et la merveilleuse complicité qui se sera installée sera la plus belle de nos récompenses: COURAGE !

 

Publicités