Archives pour la catégorie cris, tapes, pleurs …pourquoi?

Cris, tapes, pleurs …

Cette semaine, j’ai profité des longues siestes de Lino pour prendre du temps pour moi et me replonger dans mes livres préférés du moment: ceux d’isabelle Filliozat.

IMG_0706

Vu vos nombreux retours positifs ici (et sur instagram) suite à mes précédents articles (stop au non, comprendre les crises et le sommeil de nos bébés) …je continue donc mes petites « fiches » de parentalité positive ici 🙂

Je ne sais pas si c’est la même chose chez vous mais à la maison on a parfois encore quelques soucis de compréhension. Certains jours, Lino se met à crier dés qu’il n’a pas ce qu’il veut, il lui arrive même d’essayer de taper son père, il est aussi capable de nous faire un scandale au moment du change … bref ce n’est pas tous les jours de tout repos!!

Mais Isabelle Filliozat m’a à nouveau apporté son aide et par la même un grand soulagement au quotidien en expliquant dans son livre « J’ai tout essayé »  pourquoi un bébé hurle et/ou frappe à la moindre frustration! En effet, elle explique que jusqu’à 24 mois environ, dés qu’on refuse quelque chose à un bébé, qu’on lui prend ce qu’il a dans la main … c’est un véritable drame dans le cerveau immature du bébé! En effet, à cet âge notre refus active chez bébé le centre de la douleur!! Il ressent donc les mêmes sensations que s’il se faisait mal!! C’est donc tout naturellement qu’il pleure. Les pleurs lui permettent d’évacuer le trop plein de tension, de stress …il est donc préférable de le laisser pleurer le temps de faire sortir tout ce surplus d’émotions, puis de l’accompagner vers une autre activité .

Elle explique que cette réaction est « normale » pour un bébé car il a besoin d’apprendre à traverser et à gérer ses émotions.

Cependant, s’il est vraiment submergé par les émotions et que la crise de larmes est trop forte, il aura alors besoin d’être pris dans les bras afin que ses hormones apaisantes entrent en jeu et l’aident à retrouver le calme (intérieur)…et extérieur 🙂

IMG_0573

Dans un de ses chapitre Isabelle Filliozat rappelle que les enfants ont besoin d’ordre des leur plus jeune âge. J’avais déjà lu cette notion sur un livre parlant de l’art de vivre à « la Montessori » et je me suis effectivement rendu compte que Lino a besoin de cet ordre: il aime voir les choses à leur place et se fait un plaisir de les ranger si on les laisse trainer.

Comme je vous le disais dans mon article sur le sommeil de bébé, je me suis aussi aperçu que le changement du rituel avant le coucher du soir l’avait non seulement aidé à s’endormir plus vite mais aussi à faire une meilleure nuit …en revanche je n’avais jamais fait le lien entre son mécontentement ses cris au moment de le changer et notre absence de rituel : je ne fais jamais attention à l’ordre dans lequel je le déshabille …ni le rhabille. Alors que les cerveaux de nos bébés ont besoin d’être organisés, ces rituels (tout au long de la journée) leurs donnent l’impression de contrôle, de sécurité et par la même effacent tout sentiment d’angoisse face à l’inconnue de la situation!!

Je n’y avais jamais prêté attention mais avec le recul, je m’aperçois que le seul moment où lino aime être déshabillé, c’est avant d’aller au bain… et c’est la seule fois de la journée où nous respectons un rituel de déshabillage !! Il est avec son papa et ils accomplissent ensemble, tous les soirs, les même gestes: son père l’aide à se déshabiller puis il est très fier d’aller jeter sa couche dans la poubelle et de mettre ses vêtements dans la panière de linge sâle avant de sauter dans la baignoire !! … Maintenant je fais donc attention de l’habiller et de le déshabiller toujours dans le même ordre et en citant à chaque fois le geste que je fais …et j’ai l’impression que ça fonctionne!! Il ne se débat plus dans tous les sens et m’écoute calmement passer des chaussettes au pantalon …

Ce besoin d’ordre est vraiment omniprésent dans leurs « petites têtes »: à table par exemple: ils aiment que chacun soit à « sa » place …et si on perturbe leur ordre, qu’on les change de place …ils vont alors nous montrer avec insistances leur ancienne place …et nous, nous allons croire qu’ils nous la montrent car ils veulent la récupérer!! …on va refuser …ils vont s’énerver …on va gronder …ils vont crier … bref tout le monde doit bien réussir à imaginer cette scène! …En fait, Isabelle Filliozat explique avec récurrence, qu’il faut que les adultes arrêtent de croire que lorsqu’un enfant montre quelque chose, c’est qu’il le désire …en l’occurence, dans mon exemple, lorsque bébé montre son ancienne place, c’est juste qu’il veut nous expliquer que d’habitude il se met la bas. Dans ce cas, la réaction la plus intéressante à adopter est de mettre des mots sur ce qu’ils montrent: « oui: d’habitude tu es assis à cette place, aujourd’hui tu t’installes ici pour telle ou telle raison… » le fait de mettre des mots sur ce qu’il montre va permettre de leur montrer qu’on les a compris …et éviter une « belle » crise !!

…encore merci « Isa » 🙂 pour tout tes conseils qui me sauvent mon quotidien!!

Publicités