Archives pour la catégorie Parentalité positive

La parentalité positive pas toujours facile!

J’ai envie aujourd’hui de prendre le temps de venir discuter avec vous de la parentalité positive. Quand Lino était tout petit, je vous parlais régulièrement de mes lectures sur ce sujet qui m’ont vraiment aidé. Comme vous êtes régulièrement nombreuses à me demander des infos la dessus, j’ai voulu commencer cet article par un petit récapitulatif. Je pense que retourner lire ce que je vous écrivais à l’époque où nous avons rencontré différents « problèmes » avec lino vous apportera mes réponses concrètes du moment … avec le temps et l’évolution de Lino, j’ai un peu oublié les détails 😉 … et je vous avoue que je vais en profiter pour me replonger dans les photos de l’époque: j’adore!

  • En février 2017, Lino avait 15 mois, je vous écrivais: STOP AU NON (lien ICI) : la façon d’indiquer les choses interdites pour que le cerveau de nos petits coeurs comprenne .
  • A cette époque, j’ai enchainé sur : COMPRENDRE LES CRISES (lien ICI) …pas de caprice mais des crises de colère puis la seconde partie ICI
  • cris, tapes, pleurs … lien ICI
  • LA phase d’opposition (lien ICI)
  • Comprendre les émotions (lien ICI)
  • Apprendre à encourager (lien ICI) : Cet article m’a fait complètement changer mon vocabulaire avec Lino!
  • l’éducation positive et le regard des autres (lien ICI)

Je m’aperçois que ce dernier article (sur le regard des autres) est un joli lien pour venir vous parler de ce qui me tient à coeur aujourd’hui … Comme je vous le disais ICI  décider de choisir l’éducation positive pour son enfant, ne signifie pas avoir un enfant toujours souriant, calme, d’accord avec nos propositions et à l’écoute de tous nos conseils … au contraire même!

IMG_9656

Décider de donner une place en tant que personne à son enfant, au même niveau que celle d’un adulte n’est pas toujours facile à vivre au quotidien . Le fait de ne pas rabaisser son enfant, de le laisser s’exprimer, d’essayer de trouver les mots pour qu’il comprenne le message qu’on veut lui faire passer … sans s’énerver est parfois très très très fatiguant pour le(s) parent(s). Cette  fatigue peut même entrainer des tensions au sein d’un couple, l’un des deux parents ayant parfois envie d’assoir son autorité pour faire « obéir » son enfant ! (je déteste ce terme … j’ai l’impression qu’on parle du dressage d’un animal!).

 

Bref, même chez nous la vie n’est pas toujours rose (contrairement à ce que certaines d’entre vous pensent lorsqu’elles m’envoient des messages me disant qu’elles me trouvent géniale et qu’elles complexent!!!!)… Pourtant Lino n’est pas toujours d’accord avec nous et il sait très bien nous le montrer … alors même si pour moi la bienveillance est vraiment primordiale pour l’épanouissement d’un enfant, même si je fais tout pour faire passer mes messages de façon positive … il m’arrive parfois de perdre patience, par manque de sommeil, par fatigue … je suis un être humain comme vous, et moi aussi je craque parfois. Dernièrement, nous avons mis des plantes vertes à l’intérieur de notre maison et un copain nous a donné un petit avocatier. Je pense que le fait qu’on voit le noyau attire Lino, dès le premier jour il l’a déterré alors qu’il était avec son papa qui lui avait dit qu’il fallait le laisser en terre. Nous lui avons expliqué plusieurs fois calmement puis le lendemain, c’était plus fort que lui … il a recommencé … J’étais seule avec lui et j’ai crié! (même si ça n’a duré que 3 secondes, je m’en veux encore!). J’ai vite retrouvé mes esprits, mis des mots sur mes émotions … puis j’ai essayé de trouver une autre explication,  nous étions en plein dans le respect de l’autre (lino adore que je lui lise les règles des écoles Montessori du livre de Sylvie Desclaibes: « MONTESSORI partout et pour tous », alors j’ai sauté sur l’occasion et je lui ai dit que tous les êtres vivants avaient droit au respect, les personnes, les animaux … mais aussi les plantes et que si on coupait leurs racines, qu’elles ne pourraient plus vivre. … Je crois que le message a été compris: il n’y touche plus!

 

Choisir cette éducation n’apporte certainement pas les résultats immédiatement car nous ne sommes pas en train de créer des petits soldats, c’est certes parfois très fatiguant pour nous mais vous verrez dans quelques années les merveilleuses personnes que nos enfants seront et la merveilleuse complicité qui se sera installée sera la plus belle de nos récompenses: COURAGE !

 

Publicités

Notre maison adaptée à Lino

IMG_9498

Depuis que Lino est bébé, nous avons décidé de lui offrir une maison adaptée à sa taille, sans parc ni barrière mais sécurisée en amont pour éviter qu’il ne se fasse mal (… ou qu’il casse quelque chose d’important pour nous).

Vous êtes nombreuses à me demander essentiellement via MP sur instagram des idées pour aménager votre intérieur, comme nous l’avons fait dernièrement pour le bureau de Lino.

Je tiens d’abord à préciser que Lino n’est pas un adepte du rester assis sans bouger pendant longtemps mais grâce à ce nouvel aménagement, il arrive à rester concentrer sur son activité beaucoup plus longtemps que lorsqu’il avait juste sa petite table. Ce coin bureau nécessite un peu d’espace mais il peut facilement être installé dans n’importe quelle pièce de la maison et son coût et vraiment très très bas! Nous avons décidé de le mettre dans mon bureau pour me permettre (ou du moins essayer 😉 ) de travailler pendant qu’il fait son activité.

IMG_9499

Nous avons donc acheté 2 petites tables basse chez ikéa (pour 6 euros/pièce) et nous avons fixé dessus 2 grandes planches achetées chez Leroy merlin (60 cm X 180 cm chacune … vous pouvez bien sur en choisir des moins longues ou les couper en 2 si vous n’avez pas la place). nous avons collé au milieu un miroir de 60x60cm (trouvé toujours chez ikéa) et des petites pinces pour pouvoir mettre en avant ses dernières oeuvres 😉 … ou les faire sécher lorsqu’il s’agit de peinture.

IMG_9501

Je lui ai fait choisir entre 2 chaises, et il a préféré le modèle vraiment très bas, qui nous semblait à priori trop petit mais sur lequel il se sent en fait très bien car ses pieds sont bien ancrés dans le sol.

IMG_9504

Nous avons ensuite installé le matériel qu’il utilise en ce moment afin qu’il soit à sa portée : crayons, feutres, ciseaux, perforatrice, tampons et encrier d’un côté. Puis de l’autre côté nous avons mis un grand carton (merci ikéa 😉 ) pour le coin peinture. Car Lino utilise parfois beaucoup d’eau sur son pinceau …

IMG_9502

(ps: je m’aperçois que pour ce bureau Ikea a quasiment été notre fournisseur officiel … et je n’en suis pas très fière! J’aimerai pouvoir tout fabriquer nous même ou acheter du matériel « propre » dans d’autres boutiques, je n’en ai malheureusement pas toujours les moyens. Pour me consoler, je prends garde dans ce cas à aérer énormément les pièces dans lesquelles nous mettons des meubles du suédois, puisqu’il y a énormément de particules nuisibles qui s’échappent de ces matériaux 😦 ).

Pour les autres aménagements de la maison, je vous en avais parlé au fur et à mesure de l’évolution de Lino : je vous mets donc les différents liens afin que vous puissiez découvrir chacun de ses coins en photos et en détails.

  • Lino n’a jamais eu de parc mais un matelas /coussin de sol sous un mobile (montessori): je vous en avais déjà parlé ici quand Lino était tout petit puis à nouveau il y 6 mois pour vous montrer l’aménagement du coin salle de bain de Lino:  ici
  • Lino n’a jamais dormi dans un lit à barreau : nous avons commencé par le cododo puis nous sommes passés au matelas au sol (vers 5/6 mois) dans sa chambre et enfin au lit cabane (vers 2 ans). A presque 3 ans, il dort toujours dans son lit cabane (dont je vous avais parlé ici),(le code promo que je vous avais donné dans cet article est toujours valable) il dort toute la nuit sans m’appeler depuis peu 🙂 … et adore s’imaginer des scènes de jeux en transformant facilement son lit en bateau, caserne de pompier … ou autre 🙂 … Si vous cherchez un lit cabane solide et/ou en grandes dimensions (je crois qu’il existe aussi en 160X200); je vous conseille d’aller faire un tour sur le site de Gribouille ta chambre
  • Comme vous avez pu le voir sur insta, Lino a également participé très tôt à notre vie dans la cuisine (et nous y passons beaucoup de temps avec un chéri cuisinier!). Nous lui avons donc fabriqué dés tout petit, une « tour Montessori » afin qu’il puisse « mettre la main à la pâte » dés qu’il a su se tenir debout. Le DIY de l’époque est ici

Je pense qu’en allant jeter un oeil vers tous les liens de mes précédents articles, vous pourrez voir en photo nos différents aménagements en fonction de l’âge de Lino … et si vous souhaitez être au top, je vous conseille d’aller lire la petite merveille de Sylvie d’Esclaibes : « Montessori pour les 0-3ans, le guide indispensable »,  pour ma part je suis super fière de voir que nos choix sont ceux qu’elle décrit (beaucoup mieux) que moi dans son ouvrage!

ps: si vous voulez essayer de le gagner : rendez vous ici sous ma photo instagram 🙂

 

Les petits coin de vie de Lino

IMG_5888

Vous n’êtes pas sans savoir que je suis fan de la pédagogie Montessori pour moi c’est d’ailleurs bien plus qu’une pédagogie mais un véritable art de vivre. Depuis que Lino est tout petit, nous essayons de le faire grandir dans un environnement s’y rapprochant le plus possible. « Vivre Montessori » ne signifie pas forcement dépenser des fortunes dans l’achat de matériel spécialisé. Selon moi, « vivre Montessori » c’est avant tout rendre l’environnement accessible à notre enfant. Et cela passe par différent stade selon l’âge de notre mini ❤ .

IMG_1938.JPG.jpg

Tout petit, Lino n’a jamais été dans un parc et très peu souvent dans un transat: dés ses premiers mois, il évoluait sur un matelas de sol au dessus duquel nous accrochions différents mobiles puis quand il a commencé à savoir se déplacer nous l’avons laissé explorer notre maison (en mettant juste en hauteur ce qui pourrait être dangereux pour lui). Au fil du temps, nous avons donc fait évoluer notre/son environnement afin qu’il puisse s’y épanouir sans que nous soyons obligés de tout lui interdire de peur qu’il se fasse mal et sans être obligé de lui dire « non » à longueur de journée 🙂

IMG_0284.jpg

Nous lui avons construit sa « tour Montessori » dés qu’il a su se tenir debout, ce qui lui a permis de participer quotidiennement en cuisine. Je crois que c’est la meilleure des choses que nous avons fait car il y monte encore tous les jours (tout seul maintenant 😉 ) pour nous aider et participer avec nous à l’élaboration de nos bons petits plats!

Dans la salle de bain aussi nous voulions qu’il puisse être autonome et avoir la possibilité de faire sa petite toilette tout seul sans qu’on ait besoin de le porter pour l’aider. Alors nous lui avons installé une petite table à sa hauteur sur laquelle nous avons placé un petit gobelet, sa brosse à dent, son dentifrice, des lingettes lavables, un petit distributeur rempli d’eau,  sa brosse à cheveux et une brosse à ongle…. bref tout le nécessaire pour qu’il puisse prendre soin de lui … et il adore!

IMG_6707

Depuis que nous sommes arrivés dans cette maison, nous avons également installé 3 corbeilles en osier sous notre meuble de salle de bain: 1 pour lino, 1 pour son papa et 1 pour moi. Ce qui permet à chacun de ranger son pyjama ou ses affaires de la veille et de savoir où allait les chercher quand on en a besoin! La corbeille de linge sale est elle aussi facilement accessible de façon à ce que Lino puisse aller y déposer son linge avant de prendre le bain.

Tout cela ne demande pas beaucoup d’investissement mais je pense que c’est important pour un enfant de pouvoir évoluer dans un environnement à sa portée … quand je vois Lino essayer de descendre d’une chaise d’adulte par exemple, je m’imagine souvent dans un monde de géants où je serai vraiment trop petite pour évoluer à mon aise! Et j’ai de suite envie de révolutionner la maison pour tout lui mettre à sa taille … Nous sommes encore bien sur loin du compte à la maison mais pour toutes celles qui sont intéressée par la pédagogie montessori je vous conseille vivement le livre : une journée Montessori d’Audrey zucchi que vous pouvez également retrouvé sur instagram avec le compte : @nomilktoday_kitmontessori

Je vous ai montré le coin salle de bain de Lino mais si ça vous intéresse, je peux vous montrer aussi l’aménagement de ses autres petits espaces, comme son bureau ou son coin cuisine par exemple ?!

ps: la petite table à la hauteur parfaite vient de chez Piou Piou et merveilles, elle est livrée avec ses 2 petites chaises assorties qui sont vraiment adaptées à la taille des enfants (beaucoup beaucoup plus basse que celles de chez ikéa) et donc vraiment parfaites pour qu’ils puissent s’y installer en ayant les pieds bien posés sur le sol.

Ces sacrées nuits

 

IMG_5389.jpg

Dans les ouvrages sur la parentalité positive ou l’éducation bienveillante, on peut souvent lire que « faire ses nuits » est une expression Franco-française! Ils nous expliquent qu’il est normal qu’un bébé se réveille la nuit et qu’il a besoin de sa maman pour se sentir en sécurité et se rendormir sereinement. Isabelle Filliozat rajoute même (pour nous faire avaler la pilule plus facilement), que lorsque nos bébés seront ados et qu’ils iront dormir chez les copains, on repensera avec nostalgie à ses nuits de câlins …

Alors certes, je veux bien la croire, mais pour le moment, après 24 mois de nuits hachées … je rêve de nuits complètes. De vraies nuits réparatrices, pas une nuit par ci par là où Lino dort jusqu’à 6h ou 6h30 du matin (alors que je continue de me réveiller entre 3 et 4h: le moment où il m’appelle habituellement!).

IMG_5388

Lino est un « bébé » qui s’est toujours endormi au sein, il ne tète d’ailleurs maintenant que pour s’endormir pratiquement. C’était fatiguant pour moi quand l’endormissement durait des heures … mais maintenant ça va beaucoup mieux : il est beaucoup plus calme au moment du coucher et s’endort en 5 minutes pour la sieste … et met légèrement plus longtemps le soir … mais dans l’ensemble je suis contente de son évolution de ce côté là!

Je ne supporte pas de le laisser pleurer ni pour s’endormir, ni pour se rendormir … je me lève dés son premier « maman » et me blotti contre lui pour qu’il se rendorme vite … et moi aussi ;)! (c’est notre forme à nous du cododo puisqu’il dort dans son lit depuis qu’il a 5/6 mois … mais que je termine pratiquement toutes mes nuits avec lui 😉 !

N’empêche que mon corps (et ma tête) ont besoin de se reposer …alors petit papa noel, si tu peux m’apporter la recette miracle pour aider mon bébé à faire de vraies nuits de sommeil sans m’appeler, ce serait le plus beaux des cadeaux 🙂 Merci d’avance !

Et vous? vous en êtes où de ce côté là?

Sur ces photos, vous pouvez voir la nouvelle housse de couette Louis le Sec  de Lino.

On a choisi le modèle forêt ( bien sûr! et on s’amuse souvent à regarder les animaux et les arbres de la forêt ❤ ) … mais il y a plein d’autres jolis modèles (ours, unie gris bleu, feuilles, rose ) … bref, il y en a pour tous les goûts.

Mais ce que j’ai aimé chez cette marque, c’est leurs technologies : imperméable ou anti-acarien!

IMG_9193

Et aujourd’hui, veille de la Saint Nicolas, Louis le Sec a décidé de vous offrir la couette de votre choix !!! pour participer c’est simple: il suffit de se rendre sous ma photo instagram annonçant le concours et de remplir TOUTES les conditions de participation afin que la votre soit prise en compte pour le tirage au sort … merci, bonne chance et dépéchez vous: fin du concours à minuit!

Remplir le réservoir d’amour

IMG_4576

Depuis le temps que je vous le rabâche ici et sur instagram, vous devez toutes savoir que mon idole est Isabelle Filliozat! Je bois ses paroles  ses mots, ses écrits sont mes livres de chevet, je plonge dedans lorsque j’ai un doute avec Lino … et elle m’aide de suite à le comprendre, à regarder la chose différemment et à avancer de façon positive ❤

IMG_4554

J’ai de suite adoré son terme « le réservoir d’amour », je trouve que ces mots sont tellement explicites, tellement vrais … aussi bien pour nos enfants que pour nous!

Avant même de parler de celui de nos enfants, il suffit de se poser la question pour soi même car je suis sure que je ne suis pas la seule à avoir besoin des bras réconfortants de mon chéri pour me sentir mieux lorsque quelque chose me chagrine ou simplement lorsque je suis fatiguée …Ses bras rassurants et réconfortants sont pour moi le meilleur moyen de me ressourcer. Je l’avoue: je suis une adepte du câlin 🙂 . J’ai besoin que mon réservoir d’amour soit rempli pour me sentir épanouie.

IMG_4552

En tant qu’addict aux câlins, j’ai adoré que la sage femme de notre maternité nous ait conseillé de faire du peau à peau à outrance 😉 (aussi bien avec son papa qu’avec moi)… et depuis, nous passons de longs moments collés serrés au moment de la tété c’est sûr mais aussi à chaque fois que Lino est fatigué, énervé et qu’il commence à refuser tout ce que nous lui proposons. Isabelle filliozat dit que le corps commence à sécréter de l’ocytocine au bout de 7 secondes de câlin. L’ocytocine, c’est l’hormone de l’amour, celle qui permet de lutter contre le stress … il n’y a rien de meilleur que cela pour aider nos bébés à se calmer ❤ … et le top, c’est que ça permet de nous calmer à nous aussi et nous aide à ne pas crier 😉

Et vous? vous êtes des câlins addict???

IMG_4544

J’ai longtemps hésité à publier ces photos que mon amoureux a pris pendant un moment de tendresse avec Lino, mais mon amoureux m’a dit qu’on était beaux tous les 2 au naturel … alors je l’ai écouté ❤

Sur le photos, je porte une jolie petite culotte Olly: c’est une nouvelle marque parisienne  éco- responsable comme je les aime 🙂 . Leurs produits sont en coton bio, teints sans produits nocifs et sont fabriqués Europe. … et en allant refaire un tour sur leur site; je viens de voir que la livraison est offerte jusqu’au 24 décembre et que leur coffret de Noël est offert dès deux culottes achetées 😉 … ça vaut peut être le coup de passer le mot au père Noel?

IMG_4580.jpg

 

 

L’éducation positive …et le regard des autres

IMG_3771

L’éducation positive fait partie de notre façon de voir les choses, de notre envie de faire grandir Lino … ce n’est pas facile tous les jours, c’est parfois fatiguant … mais ce qui me chagrine le plus c’est de voir dans le regard de mon entourage qu’ils n’apprécient pas toujours notre choix ;(

IMG_3721

Lino est un petit garçon plein de vie, un petit garçon qui aime courir « à fond la caisse », qui aime comprendre et nous poser beaucoup beaucoup beaucoup de questions,            mais c’est aussi un petit garçon qui aime les temps calmes, les câlins et les longues lectures au creux de mes bras. Lino adore chanter, faire de la musique … faire du bruit (avec n’importe quoi d’ailleurs), mais il aime aussi se concentrer; jouer au loto des animaux et faire des puzzles… Lino aime beaucoup faire la cuisine, il fait attention à bien tenir le saladier pour mélanger et aime s’appliquer à bien faire tomber la pâte qui est restée accrochée au fouet avant de le mettre dans l’évier … mais c’est aussi un petit garçon fonceur, qui ne fait pas toujours attention aux consignes et qui n’aime pas toujours qu’on lui dise ce qu’il doit faire … alors ça ne plait pas toujours aux gens. C’est vrai que ce n’est pas forcément agréable d’avoir un petit garçon qui se rebiffe, qui n’écoute pas, qui donne parfois même l’impression de faire exprès de recommencer ce qu’on vient de lui interdire … Mais personnellement ça ne m’affole pas: je sais que Lino est une belle (petite) personne, qu’il est en train de se former une belle personnalité, ce ne sera pas « un monstre » mais juste un enfant, puis une personne qui avancera selon ses envies. Une personne assez forte dans sa tête pour ne pas faire forcément tout comme tout le monde ni dire tout ce que les gens ont envie d’entendre: une personne vraie.

IMG_3801

Heureusement que mon amoureux a très vite compris l’éducation dont je rêvais pour Lino car nous avançons ensemble dans ce chemin. Prendre le risque de venir habiter dans une nouvelle région, loin des nôtres, c’est aussi pour Lino … ou plutôt grâce à Lino que nous avons réussi à franchir le cap. Le faire grandir au vert, au milieu  des animaux, de la nature, des choses simples …mais si importantes à nos yeux !

Alors tant pis si tout le monde ne voit pas tout ça sous le même oeil, tant pis si je vois encore dans le regard des gens ce qu’ils sont en train de penser:  « il mériterait un bonne fessée »  … tant pis pour eux finalement!

Apprendre à encourager !!!

IMG_2175

Personnellement, je suis à fond la dedans: il n’y a pas un jour (voire 1 heure) sans que je dise à Lino: « je suis fière de toi », « BRAVO », « tu as réussi », « ton dessin est magnifique » … bref, je passe mon temps à le féliciter !! Non seulement parce que je suis fière de tout ce qu’il réussit à accomplir au quotidien mais aussi parce que je pensais que lui dire ce genre de compliments l’aiderait à avoir confiance en lui et à être fier de lui ❤

IMG_4506

MAIS je me suis pris une claque en lisant et en réfléchissant sur les écrits de Jane NELSEN et Isabelle Filliozat (toujours elle 😉 … et plus j’y pense, plus je suis d’accord avec leur message!

IMG_4550

En fait, elles expliquent tout simplement que lorsqu’on on complimente un enfant sur le résultat de ses efforts : « je suis fière de toi », « bravo: ton dessin est magnifique », « félicitations pour ta note » … il va inconsciemment se dire que si la prochaine fois, il ne réussit pas, si son dessin est moins beau ou si sa note est moins élevée … il risque de nous décevoir et d’être moins aimé! Tout ce processus INCONSCIENT (mais l’inconscient à tellement de pouvoir !!) peut créer de l’anxiété chez l’enfant par peur de ne pas être à la hauteur de nos attentes.

De plus, outre le fait de créer cette crainte, nos félicitations peuvent également pousser l’enfant à faire les choses pour NOUS faire plaisir et non pour sa propre fierté personnelle! Et plus tard, à l’âge adulte, ces enfants ne seront pas prendre des décisions pour eux mais auront besoin de l’approbation de leurs parents avant de se lancer dans leur projet.

Elles expliquent même que les félicitations peuvent chez certains enfants entrainer l’effet inverse de celui escompté : l’enfant va se contenter de refaire toujours le même dessin (puisque c’est celui ci qui plait!) au lieu de développer sa créativité !!

IMG_4548

Elles m’ont fait ouvrir les yeux sur ma façon de faire avec Lino mais également sur mon propre vécu. J’ai la chance d’avoir eu des parents bienveillants, à l’écoute de ma soeur et moi, et toujours très fiers de nos « réussites », ils nous ont toujours félicité de nos bons résultats. Tout comme je le fais avec Lino, nous n’avons pas manqué de tous ces mots « gentils »…et nous n’en avons pas été traumatisé loin de là! Mais c’est vrai qu’aujourd’hui encore, j’aime demander l’avis de ma mère avant de prendre une grande décision, j’aime savoir qu’elle approuve mes choix … mais je n’avais jamais fait le rapprochement entre mon attitude et notre éducation  pourtant « positive » …

IMG_2506

Trop de compliments peut donc avoir des effets « négatifs » … mais il ne faut pas pour autant rester indifférent (oufff 😉 ). Isabelle Filliozat propose d’arrêter de se focaliser sur le résultat, arrêter de complimenter mais prendre le temps de revenir sur les efforts qui ont entrainé ce résultat. Par exemple en décrivant les couleurs utilisées dans un dessin, en décrivant telle ou telle scène … l’enfant pourra ainsi lui aussi participer à la discussion et peut être même extrapoler son histoire au delà de celle qui est représentée sur la feuille (ce qui est très bien pour développer le côte imaginatif de l’enfant!).

IMG_2117

Elles insistent également sur le moment d’intervenir: il faut se retenir et ne pas l’encourager pendant ses efforts, sinon l’enfant stoppe net ce qu’il est en train de faire (ici en tous cas, ça ne loupe pas: dés que je dis quelque chose à Lino pendant qu’il fait une activité ou qu’il joue tout simplement tout seul; il s’arrête et me demande d’aller avec lui!!). Il est donc préférable d’attendre qu’il est déterminé pour intervenir en décrivant avec lui tous les efforts qu’il a fait pour arriver au résultat.

Après réflexion, je comprends ces auteurs et j’essaie au quotidien de me reprendre à chaque fois que je félicite Lino pour ces résultas plutôt que pour ces efforts accomplis pour y parvenir 🙂 Ce n’est pas facile, c’est encore une gymnastique d’esprit à intégrer mais je vais réussir ?!!

Et vous qu’en pensez vous?