Archives pour la catégorie 27 mois d’allaitement

27 mois d’allaitement

 

IMG_1969

Enceinte de Lino, je ne me suis jamais posée la question : il était pour moi naturel (évident) que je l’allaite. Même si je pense que cela doit rester un choix pour chacune.

J’ai donc allaité Lino dés sa naissance en pensant vivre cette expérience lactée pendant 6 mois ou 9 mois grand maximum! Puis Lino a eu 1 an et la question de l’arrêt de l’allaitement ne s’était toujours pas posée. Il semblait bien comme ça … et moi aussi! Alors on a continué …

Je vous rassure, j’ai eu droit aux petites réflexions du genre « tu vas l’allaiter jusqu’à son mariage »? Mais elles ne me touchaient pas. J’avais parfois l’impression que l’allaitement me fatiguait mais je ne pensais pas pour autant arrêter. Surtout que Lino demandait beaucoup et que c’était pour moi un (LE) moyen de ne jamais m’inquiéter quant à son alimentation : s’il n’avait pas faim à table, je savais qu’il allait se rattraper à la prochaine tété. Si on devait partir se balader un peu plus longtemps que prévu, je savais aussi qu’une tété lui permettrait de le faire patienter jusqu’au prochain repas.

Les mois ont donc défilé et l’allaitement a continué … Puis en fin d’été, j’ai été malade … rien de grave, juste un « petit » rhume mais qui m’a bien crevé. Lino avait alors 22 mois et on a commencé à changer les « règles ». Fini les tétés n’importe où et à n’importe quel moment. On a décidé ensemble que les tétés se feraient maintenant seulement dans le lit, à la maison… et lorsqu’il avait une petite envie de téter sans vouloir aller dans la chambre, on fabriquait du « lait de tété » dans le biberon : un grand volume d’eau, un peu de lait de vache, de riz ou d’amandes … et parfois quelques gouttes de sirop d’agave pour le rendre plus gourmand. Les tétés se sont donc espacées naturellement. Elles sont même devenues très rare la journée : une au réveil, une avant la sieste, une au réveil de sieste et une autre au coucher le soir … mais toujours plusieurs pendant la nuit! Et puis comme je vous l’expliquais dans un précédent article, les tétés nocturnes se sont arrêtées beaucoup plus facilement que je pouvais l’espérer. Lino se réveille encore parfois la nuit, mais il ne demande plus jamais à téter. Il s’agrippe à moi, me fait un énorme câlin …et se rendort aussi vite.

Nous sommes donc restés pendant quelques jours à 3 tétés quotidienne : au réveil, au coucher de la sieste et au coucher du soir (Lino ayant tout seul éliminé la tété du réveil de sieste). Je pensais que le sevrage allait se faire naturellement et que Lino allait se désintéresser au fil du temps à la tété (comme il l’avait fait pour celle du réveil de sieste). Et puis la vie en a décidé autrement, j’ai été fatigué, très fatigué, j’ai dû prendre des médicaments contre-indiqués avec l’allaitement … et lorsque j’ai dit au médecin qui me les a prescrit que j’allaitais, il m’a répondu : » à 27 mois? vous l’allaitez encore? le papa ne lui a pas dit que c’était un CDD qu’il lui avait fait et non un CDI??? » …ces mots ne m’ont pas du tout fait rire! J’ai trouvé qu’ils étaient complètement déplacés surtout venant de la bouche d’un médecin … mais je n’avais pas le choix, alors j’ai pris ce traitement et j’ai expliqué tout ça à Lino. Il m’avait vu très fatigué pendant les 10 derniers jours, ça l’a peut être aidé à comprendre. Il a bien sur réclamé à téter au moment d’aller au lit, alors pour l’aider, on a décidé de modifier notre rituel du coucher : ce n’est plus moi qui m’occupe d’endormir Lino mais son papa. Nous passons un grand moment tous les 2 à lire des livres sur le canapé (comme nous le faisions avant) sauf que maintenant il me demande à se mettre sur moi pour les lire. Puis nous avons instauré le câlin / histoire (toujours sur le canapé)… un peu comme nous faisions avant pendant la tété au lit. Il s’apaise comme ça puis au bout d’un moment il dit à son papa « c’est bon; je peux aller au lit ». Et avant chaque coucher il me demande de l’accompagner avec son papa devant la porte de sa chambre, il me redemande un câlin et me glisse parfois un « je t’aime maman » au creux de l’oreille …

J’ai parfois envie de pleurer car j’ai l’impression de l’abandonner mais en même temps je suis tellement fière de mon bébé qui a su gérer à merveille cette énorme étape dans son passage à la vie de grand. Il a (bien sur) pleuré les premiers jours , les 3 premiers jours maximum … mais depuis il s’endort avec son papa … beaucoup plus vite que lorsque c’était moi qui l’aidais à s’endormir …

L’arrêt de l’allaitement a donc été brutal chez nous: ni Lino ni moi n’avons eu le temps de nous préparer à ça … même si j’y pensais depuis un moment et que je rêvais que Lino arrête de lui même. J’espérais qu’il arrive à se sevrer lui même car j’étais épuisée. Le soir après la tété, j’étais incapable de faire autre chose que de filer au lit pour m’endormir moi aussi. Je fais partie des mamans chez qui l’allaitement à fait perdre (beaucoup) de poids …mais aussi d’énergie.

Mais bien sur JAMAIS JAMAIS JAMAIS je ne regretterai et jamais je n’OUBLIERAI ces moments tellement privilégiés et uniques avec mon (grand) bébé ❤

IMG_6421.jpg

…La dernière photo que j’ai de ce bonheur magique date du 27 janvier … ce jour là, j’étais loin d’imaginer que 11 jours plus tard on allait définitivement arrêter ça …

Publicités