Archives pour la catégorie nos pâtes fraiches

Notre recette de pâtes fraiches

 

 

IMG_8100

Ingrédients:

200 grammes de farine,

2 oeufs,

IMG_8088

Mettre la farine dans un saladier (ou sur le plan de travail) faire un puits.

Battre les oeufs et les mettre au milieu du puits.

IMG_8104

Mélanger avec les mains pendant 10 minutes environ jusqu’à obtention d’une boule de pâte homogène … rajouter un peu de farine si la pâte colle aux doigts.

Laisser reposer la boule de pâte pendant 10 minutes à température ambiante.

Sur un plan de travail légèrement farinée, étaler la pâte en forme rectangulaire de la largeur du laminoir (machine à pâte) et passer la pâte au laminoir plusieurs fois en réduisant l’épaisseur à chaque fois afin qu’elle soit bien fine (penser à refariner la pâte entre chaque passage afin qu’elle ne colle pas) puis les passer dans la machine en tagliatelles par exemple… ou des lasagnes

… Si vous n’avez pas de machine à pâte il faut étaler beaucoup plus la pâte à l’aide d’un rouleau de pâtisserie afin que la pâte soit bien fine et les couper au couteau.

Faire sécher à la verticale pendant 10 minutes.

Faire cuire dans de l’eau bouillante avec de l’huile d’olive pendant 2 à 3 minutes, agrémenter  de petits légumes frais, d’un peu de parmesan  … et régalez vous 🙂

 

 

Grace au CAP patisserie en ligne nous avons découvert quelques détails qui rendent la pate encore meilleure:

Voici les différentes étapes pour bien se servir du laminoir:

  • Assouplir la pâte :  

La pâte se travaille mieux lorsqu’elle est froide mais non glacée.

Sortez-la du frais 10 minutes avant de l’utiliser et travaillez-la en l’aplatissant avec un rouleau à pâtisserie.

Si votre pâte est trop froide, elle risque de se casser dans le laminoir.

 

  • Façonner la pâte en grosse savonnette :

Lui donner une forme de savonnette via le rouleau ou avec les mains. L’objectif est que l’épaisseur soit maximum 1,5 fois plus épaisse que l’ouverture entre les rouleaux. Sa largeur ne doit pas être supérieure à la largeur du laminoir.

 

  • Amincir la pâte  :

Commencez avec l’ouverture la plus grosse : avec l’épaisseur 0 qui correspond à la plus large ouverture. Puis, passez de numéro en numéro. Il est souvent conseillé de passer 2 fois à chaque numéro pour avoir une pâte plus régulière. L’épaisseur de la pâte ne doit jamais être supérieure au double de l’ouverture des rouleaux.

Ne tirez pas sur la pâte. C’est bien l’action de laminer entre les rouleaux qui permet d’amincir la pâte.

 

  • Étaler finement :

Lorsque la pâte est bien dégrossie, on l’étale au maximum.

Entre chaque passage dans les rouleaux, on replie la pâte correctement sans l’écraser afin de faciliter le passage suivant.

On arrête lorsque l’épaisseur de la pâte est d’environ 1 mm d’épaisseur.

 

En général, la bonne épaisseur est lorsque l’on peut voir à travers la pâte.

 

  • Façonner :

Une fois la pâte étalée, il ne reste plus qu’à la façonner en fonction du résultat souhaité.

 

Publicités