Archives mensuelles : août 2018

La jolie cueillette des curieux

 

L’été est passé tellement vite que dans 4 jours ce sera déjà la rentrée !! Cet été nous ne sommes pas vraiment parti en voyage juste quelques allés retours dans notre ancienne maison à Perpignan … et quelques escapades d’une journée autour de chez nous.

Nous avons commencé par passé une superbe journée en compagnie de l’équipe Blédina chez un agriculteur landais Mr Charpentier. Nous sommes allés tous les 3 visiter ses champs de carottes et participer à de petits ateliers ludiques.  Nous avons appris de bien jolies choses et passé une bien belle journée.

IMG_5404

IMG_5435

IMG_5447

 Je vous avais déjà parlé de la jolie initiative de Blédina ici de passer au bio, j’ai découvert cette fois que même lorsque les producteurs qui travaillent pour Blédina sont encore en culture conventionnelle (celles de Mr charpentier sont en train de se préparer au passage au bio),  les légumes qu’ils cultivent sont vraiment hyper « clean ». Les normes de blédina sont beaucoup plus strictes que celles imposées par la législation: ce producteur nous a ainsi expliqué qu’en « non bio » ils avaient une obligation de résultat: zéro pesticides au moment de la récolte … alors qu’en agriculture bio, c’est une obligation de moyen qui est mise en place : c’est à dire que les agriculteurs bio sont limités dans le choix des produits à utiliser dans leur agriculture … mais qu’aucune obligation de résultat n’est imposée! … cela pousse à réfléchir non??

J’en ai ensuite parlé à un agriculteur à côté de chez nous, qui cultive bio mais n’a pas le label car il n’est pas d’accord avec tous les produits qui sont autorisés dans l’agriculture bio comme le cuivre contenu dans la bouillie bordelaise par exemple! Selon lui il est difficile de dire qu’un légume (ou un fruit) est bio lorsqu’il contient un métal lourd!

Moi, la fervente militante du bio, j’ai été un peu bouleversé par tous ces propos! J’avoue que j’étais persuadée qu’en agriculture bio les analyses se faisaient après récolte … mais ce n’est pas le cas! Avant de juger une marque ou un producteur il est donc important d’avoir de la transparence… Et nous ouvrant ses portes, c’est ce que ce producteur (et par la même Blédina) nous a apporté. Nous sommes par exemple de grands consommateurs de compote de pomme à la maison et hors saison, il m’est impossible de trouver des fruits « clean », nous achetons donc beaucoup de bocaux jusqu’alors bio… depuis cette rencontre, je choisi toujours de préférence les petits pots bio de blédina mais lorsque la gamme bio n’est pas dispo dans mon magasin, je n’ai aucun mal à me tourner vers la gamme non bio qui ne contient elle aussi aucun sucre rajouté (contrairement à notre compote bio que nous avions l’habitude de prendre avant).

IMG_5458

Bref, même si je privilégie toujours le fait maison avec les fruits et légumes bio et de saison de nos petits producteurs, je suis bien contente de savoir vers qui me tourner lorsque je ne trouve pas ce que je veux (et malheureusement le Gers est bien à la traine en ce qui concerne le bio) .

Et vous? vous vous doutiez que Blédina faisait aussi attention à la qualité de ses produits??

Publicités

Préparer la rentrée en douceur

IMG_0231.jpg

Comme je vous le disais dans mon précédent article, nous préparons la rentrée de Lino depuis quelques jours. Outre son calendrier de l’avant rentrée  et les photos de sa future classe, nous lisons aussi tous les jours (à sa demande), le dernier Pom d’api (de chez bayard jeunesse)  . C’est un magazine conçu pour les enfants de 3 à 7 ans qui est vraiment bien fait. J’ai l’impression que les différentes histoires permettent à Lino de se projeter dans ce que lui réserve ce premier jour à l’école: aussi bien l’excitation de certains, les pleurs des autres … que la peur de l’inconnu. Grâce à ces histoires pour enfants, on arrive à parler et à imaginer ce qui pourrait se passer de drôle et de moins drôle lundi prochain …

IMG_0110

IMG_0101

Alors on parle ensemble, il me pose des questions … et s’imagine à son tour avec sa « maitresse Amandine ». Et il a envi de jouer, il adore prendre le décor détachable de l’école des écureuils pour se raconter ses propres histoires avec ses futurs copains …

C’est la première fois que Lino a un magazine à lui et il lui tarde déjà de recevoir celui du mois prochain pour découvrir les nouvelles aventures de ses nouveaux petits héros!

Personnellement nous avions pensé à un abonnement jeunesse pour son prochain anniversaire et je suis ravie de voir que Lino est prêt à se lancer dans ce genre de « lectures » … maintenant le plus dur reste à faire car de nombreux titres m’attirent : Tralalire, Babar , et pour l’année prochaine : les belles histoires ou Youpi j’ai compris … J’aime ce genre de cadeau qui dure dans le temps et qui te fait penser chaque mois que c’est un peu ton anniversaire ❤ .

Et vous ? avez vous déjà pensé à ce genre d’abonnement pour votre mini??

Préparer la première rentrée

Dans quelques jours mon grand garçon rentrera à l’école … comme il me le demande depuis plusieurs mois.

Comme vous tou(te)s, je me pose forcément des questions … je m’inquiète même un peu en secret … car depuis sa naissance nous n’avons jamais été séparé plus que quelques heures …et les rares fois où il a passé une « journée » sans moi, il était alors avec ma maman. Mais bien sûr, hors de question pour moi de lui laisser sentir cette petite inquiétude car je sais tout de même au fond de moi qu’il a les ressources et l’envie nécessaire au fond de lui pour s’épanouir à l’école.

D’ailleurs, lors de notre rendez vous chez la pédiatre il y a quelques jours, elle lui a dit ouvertement qu’il allait « se régaler à l’école » ce qui a de suite mis des petites étoiles dans les yeux de Lino et un joli sourire jusqu’aux oreilles ❤

Pour moi, la seule chose qui compte est que Lino soit épanoui dans cette « nouvelle vie » comme il l’est avec nous. Alors pour le préparer à ce changement, j’ai voulu qu’on soit à la maison les 10 derniers jours avant cette première rentrée. Non seulement afin de l’aider à avoir un rythme (de sommeil) compatible avec les horaires de l’école, mais aussi afin de mettre en place un « calendrier de l’avant rentrée » que nous avons commencé à J-10. Il me demande également tous les jours de regarder les photos que j’avais prise lors de notre rencontre avec sa maitresse en juin (lien ici) afin qu’il ne soit pas perdu le premier jour dans ce nouvel univers.

Lino s’adapte en principe facilement à son milieu et aux personnes qui l’entourent mais il lui faut toujours un temps d’adaptation, un temps d’observation … j’espère donc l’aider à s’adapter en lui parlant tous les soirs de la façon dont se déroulera le premier jour d’école.

Comme vous avez été nombreuses à me le demander, voici un petit « tuto » de notre calendrier de l’avent rentrée. Il m’a été facile de le réaliser sur un papier peint aimanté trouvé chez FERFLEX et  grâce aux supports trouvés dans les ouvrages d’Audrey Zucchi : Grands apprentissages Montessori pour petits mains et le nouveau calendrier Montessori .

IMG_9485

IMG_9487

IMG_9486

IMG_9488

Nous enlevons ensemble chaque jour passé, puis nous comptons le nombre de jours qu’il reste avant la rentrée chez « maitresse Amandine » … en faisant la danse de la joie ❤ et en espérant sincèrement aider Lino à vivre ce premier jour d’école (et de séparation le plus légèrement possible!).

Et vous? comment vivez vous l’arrivée de cette (première) rentrée chez vos minis?