Stop au non …

Comme vous me l’avez demandé sur instagram , je vais essayer de faire ici des petites fiches sur la parentalité positive grâce aux livres d’Isabelle Filliozat.

Mais avant tout, je tiens à vous préciser qu’avant de me plonger vraiment dans les livres d’isabelle Filliozat, j’ai eu un petit passage de doute. Je me disais que Lino commençait à avoir un « sacré caractère » (pour ne pas dire sale) et que j’allais en baver …Puis je me suis mise à regarder quelques vidéos où Isabelle Filliozat expliquait la parentalité positive et je me suis de suite sentie plus légère car je me suis reconnue dans de nombreuses situations qu’elle décrivait. Je me suis sentie plus légère çar elle m’a très vite aidé à comprendre de nombreux comportements de Lino qui m’embêtaient vraiment car je ne comprenais pas du tout certaines de ces réactions: ce qui avait le don de m’énerver …et de me faire peur pour l’avenir!

La 1ere chose qui me semble importante (même si au fond de nous, nous en sommes certainement toutes conscientes) est de se rappeler au quotidien, que nos bébés n’ont pas des cerveaux d’adulte en miniature! Nos bébés ont des cerveaux en pleine construction, c’est pourquoi ils sont physiologiquement incapables de comprendre certaines choses …il est donc important que NOUS nous mettions à leur niveau si nous voulons qu’ils nous comprennent.

Je ne sais pas si c’est pareil dans toutes les maisons mais ici dès que Lino a commencé à se déplacer tout seul; nous passions nos journées à lui dire : « non! », « ne fais pas ci », « ne touche pas à ça », … pourtant nous avions fait de notre mieux pour sécuriser la maison mais il trouvait quand même des choses « interdites » à faire. Comme toucher le radiateur chaud, appuyer sur le bouton du lave vaisselle, arracher les plantes … (et tout ça la plupart du temps en nous regardant en souriant !!)

img_9736img_8969

img_0136

Puis j’ai appris grâce à Isabelle Filliozat que le cerveau d’un bébé était INCAPABLE de comprendre la négation … moi qui m’appliquais à lui dire gentiment en hochant la tête de droite à gauche que c’était dangereux…et qu’il ne fallait donc PAS toucher …j’avais tout FAUX!

Lino me regardait en souriant …Et continuait à appuyer ce qui nous énervait rapidement car non seulement il ne nous écoutait pas mais on avait en plus l’impression qu’il se moquait de nous!!

Vous ne pouvez pas savoir quel bien ça m’a procuré d’apprendre qu’il ne réagissait pas comme ça pour nous provoquer …mais qu’il recommençait juste parce qu’il voyait que son geste entrainait chez nous une réaction et qu’il refaisait son geste pour voir si on réagissait toujours…

Bref une incompréhension totale entre lui et nous mais qui se répétait de plus en plus souvent et qui avait pour conséquence de nous énerver à tous de plus en plus!

En fait, le cerveau d’un petit enfant ne traite pas la négation . C’est à dire par exemple que lorsqu’on leur dit : « NE traverse PAS la rue » …le cerveau comprend tout le contraire : « TRAVERSE la rue » !!

Quand j’ai découvert ça je me suis revue insister et hocher la tête gentiment devant mon lave vaisselle : « non non non non non : on ne touche pas le bouton »! …

MAIS ça ne signifie pas pour autant qu’il faut tout accepter de nos bébés!! …il faut juste formuler nos phrases de façon POSITIVE et au lieu de dire:

  • « ne traverse pas … »  il est préférable de leur dire « reste sur le trottoir ».
  • « n’ouvre pas la porte du placard » … « laisse la porte fermée »
  • « n’arrache pas les fleurs » … »laisse les fleurs dans le pot ».

Bref, c’est une gymnastique d’esprit qui demande de l’excercice au quotidien mais vu les résultats ; ça vaut le coup!

Isabelle Filliozat explique également que nos bébés comprennent mieux les gestes que la parole donc si vous voulez que vos mots soient encore mieux compris par vos petits bouts, vous pouvez l’accompagner en lui tenant le bras pour laisser la porte fermer ou pour laisser les fleurs dans le pot …bref le toucher pour lui montrer la « bonne » conduite à tenir.

…et dans les cas où la positivité est impossible, il est beaucoup plus adapté de dire à nos bébés : « stop » car leurs cerveaux sont capables de comprendre le sens de ce mot . Mais là encore, elle insiste sur le fait que la façon de dire « stop » est importante: si on le fait comme on dirait non : en fronçant les sourcils et sur un ton de reproche, les résultats risquent de ne pas être ceux escomptés … en revanche, si on dit stop en souriant et en accompagnant physiquement notre bébé, il aura beaucoup moins tendance à vouloir recommencer.

Voilà pour moi, la première des recommandations d’isabelle Filliozat qui a soulagé notre quotidien. Ce n’était en fait pas à mon bébé de changer mais à moi de le comprendre pour réussir à lui faire passer mon message et je vous assure que depuis que nous appliquons la communication positive, l’ambiance est beaucoup plus détendue à la maison 🙂

…dernière petite chose importante à rajouter à ce premier post sur la communication positive: il faut toujours avoir en tête qu’un bébé ne garde pas une information en mémoire pendant très longtemps ( moins d’une minute!) …il est donc préférable de lui rappeler régulièrement …sinon il risque de faire le contraire de ce qu’on souhaite 😉

je reviens vite ici pour vous parler d’un autre point qui nous aide au quotidien, en attendant n’hésitez pas à me poser vos questions pratique ici ou sur instagram.

A bientôt 🙂

Publicités

17 réflexions au sujet de « Stop au non … »

  1. Mcsamlonis

    Merci pour ton super articles qui résume bien ce que j’ai commencé à lire! C’est pas facile à faire au quotidien, mais avec un peu d’entraînement je devrais y arriver!

    J'aime

    Répondre
    1. 123soleilmarie Auteur de l’article

      merci à toi!! c’est vrai qu’au quotidien, c’est une vraie gymnastique mais finalement ça vient assez vite. je me reprends souvent : dés que je dis une phrase négative, je la reformule de suite en positive en me baissant pour me mettre à la même hauteur que Lino …et je suis bluffée des résultats ! elle est trop forte cette isabelle 🙂

      Aimé par 1 personne

      Répondre
  2. heidiworldblog

    Ce bouquin est génial !!!!
    A peine les premières pages lues que les premiers effets se sont fait sentir !! Je comprends mieux.mon petitou et du coup notre relation est plus sereine !
    Un grand merci à toi 😘😘

    J'aime

    Répondre
  3. Audrey

    J’étais dans le même situation!!J’ai débuté le livre hier soir et commencé à appliquée ce matin et c’est incroyable!! Même si sa me demande de réfléchir à comment je vais dire ma phrase au fil du temps se sera naturel et tellement mieux pour tout le monde

    J'aime

    Répondre
  4. Ping : La fameuse phase d’opposition | 123soleil

  5. Ping : Ma formation Montessori 3-6 ans (vie pratique) | 123soleil

  6. Ping : La parentalité positive pas toujours facile! | 123soleil

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s